Site preloader
Ophtalice Centre Ophtalmologie Villiers-le-Bel
Cover for Ophtalice
50
Ophtalice

Ophtalice

Nous vous proposons une prise en charge intégrale au cœur d’une infrastructure technique complè

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
4 mois avant
Ophtalice

Comment l’astigmatisme se manifeste-t-il ?
L'astigmatisme peut se manifester dès les premiers mois de vie, la correction du défaut nécessite des lunettes, même s'il n’est pas conseillé de les mettre à l'enfant avant son premier anniversaire. No C'est l'ophtalmologiste qui élabore le diagnostic d'astigmatisme de l'enfant. Cependant, les parents peuvent détecter certains symptômes, qui sont considérés comme des signaux d'alarme, surtout s’ils se produisent fréquemment:
1. L'enfant tourne la tête, c'est-à-dire, adopte une position anormale lorsqu'il fixe quelque chose des yeux.
2. Il s’approche trop près du téléviseur.
3. Quand il dessine, l'enfant dépasse des formes des personnages.
4. Il se plaint souvent de douleurs oculaires ou de maux de tête.
5. L'enfant a souvent le bord des paupières rouge.
Que faire en cas d’astigmatisme ?
En cas de doute, il est préférable d’emmener votre enfant voir un ophtalmologue, surtout s'il y a des cas d'astigmatisme dans la famille, de myopie ou d’hypermétropie.
... Voir plusVoir moins

Comment l’astigmatisme se manifeste-t-il ?
Lastigmatisme peut se manifester dès les premiers mois de vie, la correction du défaut nécessite des lunettes, même sil n’est pas conseillé de les mettre à lenfant avant son premier anniversaire. No Cest lophtalmologiste qui élabore le diagnostic dastigmatisme de lenfant. Cependant, les parents peuvent détecter certains symptômes, qui sont considérés comme des signaux dalarme, surtout s’ils se produisent fréquemment:
1. Lenfant tourne la tête, cest-à-dire, adopte une position anormale lorsquil fixe quelque chose des yeux.
2. Il s’approche trop près du téléviseur.
3. Quand il dessine, lenfant dépasse des formes des personnages.
4. Il se plaint souvent de douleurs oculaires ou de maux de tête.
5. Lenfant a souvent le bord des paupières rouge.
Que faire en cas d’astigmatisme ?
En cas de doute, il est préférable d’emmener votre enfant voir un ophtalmologue, surtout sil y a des cas dastigmatisme dans la famille, de myopie ou d’hypermétropie.
4 mois avant
Ophtalice

QU’EST-CE QUE LE GLAUCOME ?
Le glaucome est une maladie chronique de l’œil caractérisée par des lésions du nerf optique.

Le nerf optique prend naissance au niveau de la rétine, à l’arrière de l’œil, et transporte les images jusqu’au cerveau.

Dans le glaucome, les terminaisons nerveuses du nerf optique sont abîmées au niveau de la rétine et le nerf optique perd progressivement ses fibres. Il en résulte une atteinte progressive du champ de vision (champ visuel), l’espace que voit l’œil se réduisant petit à petit. La vision disparaît sur les côtés et du côté du nez mais la vision au centre est longtemps conservée. Si les lésions progressent, la vision centrale disparaît, conduisant à la cécité.

Le glaucome touche 1 à 2 % de la population de plus de 40 ans et environ 10 % après 70 ans. Environ 800 000 personnes sont traitées en France mais 400 000 à 500 000 présenteraient la maladie sans le savoir.
... Voir plusVoir moins

QU’EST-CE QUE LE GLAUCOME ?
Le glaucome est une maladie chronique de l’œil caractérisée par des lésions du nerf optique.

Le nerf optique prend naissance au niveau de la rétine, à l’arrière de l’œil, et transporte les images jusqu’au cerveau.

Dans le glaucome, les terminaisons nerveuses du nerf optique sont abîmées au niveau de la rétine et le nerf optique perd progressivement ses fibres. Il en résulte une atteinte progressive du champ de vision (champ visuel), l’espace que voit l’œil se réduisant petit à petit. La vision disparaît sur les côtés et du côté du nez mais la vision au centre est longtemps conservée. Si les lésions progressent, la vision centrale disparaît, conduisant à la cécité.

Le glaucome touche 1 à 2 % de la population de plus de 40 ans et environ 10 % après 70 ans. Environ 800 000 personnes sont traitées en France mais 400 000 à 500 000 présenteraient la maladie sans le savoir.
4 mois avant
Ophtalice

Comment évolue un chalazion ?
Le chalazion est provoqué par une obstruction des glandes de Meibomius qui sont situées profondément dans la paupière. La durée de vie d’un chalazion est plus ou moins variable. L’inflammation peut commencer progressivement sans douleur, puis entraîner un œdème ou un gonflement et la formation d’une boule épaisse et ferme sur la paupière (kyste).
Le chalazion peut être interne ou externe, cela n’a pas d’influence sur sa durée de vie. Il peut aussi bien toucher les adultes que les enfants et les bébés. Le chalazion peut se résorber seul mais une opération est parfois nécessaire. Il est donc nécessaire d’en parler à votre ophtalmologue le plus rapidement possible.
... Voir plusVoir moins

Comment évolue un chalazion ?
Le chalazion est provoqué par une obstruction des glandes de Meibomius qui sont situées profondément dans la paupière. La durée de vie d’un chalazion est plus ou moins variable. L’inflammation peut commencer progressivement sans douleur, puis entraîner un œdème ou un gonflement et la formation d’une boule épaisse et ferme sur la paupière (kyste).
Le chalazion peut être interne ou externe, cela n’a pas d’influence sur sa durée de vie. Il peut aussi bien toucher les adultes que les enfants et les bébés. Le chalazion peut se résorber seul mais une opération est parfois nécessaire. Il est donc nécessaire d’en parler à votre ophtalmologue  le plus rapidement possible.
4 mois avant
Ophtalice

Vision floue
Il y a plusieurs causes possibles à la vision floue. Vous avez peut-être besoin de lunettes ou de verres de contact, ce qui peut arriver à tout âge. Ou bien, vous avez développé de la presbytie, cette difficulté à voir de près qui vient avec le vieillissement. Parmi les causes plus graves, il y a le glaucome et la dégénérescence maculaire, deux maladies liées à l’âge et qui peuvent causer la cécité.
Si vous avez une vision floue – ou tout autre symptôme oculaire gênant dans votre vie quotidienne, particulièrement pour conduire – consultez votre ophtalmologue afin qu’il ou elle en détermine la cause et vous prescrive un traitement. Certaines causes de la vision floue, comme la cataracte, peuvent facilement être guéries.
... Voir plusVoir moins

Vision floue
Il y a plusieurs causes possibles à la vision floue. Vous avez peut-être besoin de lunettes ou de verres de contact, ce qui peut arriver à tout âge. Ou bien, vous avez développé de la presbytie, cette difficulté à voir de près qui vient avec le vieillissement. Parmi les causes plus graves, il y a le glaucome et la dégénérescence maculaire, deux maladies liées à l’âge et qui peuvent causer la cécité.
Si vous avez une vision floue – ou tout autre symptôme oculaire gênant dans votre vie quotidienne, particulièrement pour conduire – consultez votre ophtalmologue afin qu’il ou elle en détermine la cause et vous prescrive un traitement. Certaines causes de la vision floue, comme la cataracte, peuvent facilement être guéries.
4 mois avant
Ophtalice

Les symptômes de la cataracte à surveiller :
Vision floue, vague, brumeuse ou brouillée comme si vous regardiez par une fenêtre sale ou tachée, avec nécessité de plisser les yeux ou de cligner des yeux plus souvent pour voir clair
Sensibilité accrue à la luminosité et aux éblouissements, provenant, par exemple, des phares des véhicules en face lorsque vous conduisez de nuit
Perception de « halos » autour des sources de lumière comme les lampes, les phares et éblouissement par le soleil
Besoin de lumière vive pour des activités en intérieur, telles que la lecture
Affadissement ou jaunissement des couleurs, à tel point qu’il peut être difficile de distinguer les couleurs d’une même famille, comme le bleu et le violet
Les couleurs ne sont pas aussi vives ou paraissent plus jaunes qu’avant
Vision double d’un œil
Apparition d’un film blanchâtre ou gris, visible dans le miroir, sur l’œil
Changements fréquents de votre prescription de lunettes ou lentilles de contact.
... Voir plusVoir moins

Les symptômes de la cataracte à surveiller :
Vision floue, vague, brumeuse ou brouillée comme si vous regardiez par une fenêtre sale ou tachée, avec nécessité de plisser les yeux ou de cligner des yeux plus souvent pour voir clair
Sensibilité accrue à la luminosité et aux éblouissements, provenant, par exemple, des phares des véhicules en face lorsque vous conduisez de nuit
Perception de « halos » autour des sources de lumière comme les lampes, les phares et éblouissement par le soleil
Besoin de lumière vive pour des activités en intérieur, telles que la lecture
Affadissement ou jaunissement des couleurs, à tel point qu’il peut être difficile de distinguer les couleurs d’une même famille, comme le bleu et le violet
Les couleurs ne sont pas aussi vives ou paraissent plus jaunes qu’avant
Vision double d’un œil
Apparition d’un film blanchâtre ou gris, visible dans le miroir, sur l’œil
Changements fréquents de votre prescription de lunettes ou lentilles de contact.
5 mois avant
Ophtalice

L'œil et le soleil

Les maladies occasionnées par le soleil :
L’ophtalmie, appelée aussi photokératoconjonctivite.
L’ophtalmie correspond à une brulure de la cornée par les ultraviolets, c’est un « coup de soleil de l’œil ».
Les symptômes apparaissent quelques heures après l’exposition. La maladie se traduit par une diminution de la vision, des larmoiements, des paupières gonflées, l’impression d’avoir du sable dans les yeux, la cécité temporaire et une douleur violente aggravée par la lumière.
L’ophtalmie ne doit pas être prise à la légère, une consultation chez un ophtalmologue est vivement conseillée. Le traitement consiste à poser des pansements oculaires, des bains de sérum physiologique, des instillations de collyre antiseptique. L’ophtalmie guérit généralement au bout de 48 heures sans séquelles, mais la multiplication de ces ophtalmies est très dangereuse.
-La Dégénérescence Maculaire (DMLA) atteint les personnes de plus de 50 ans , car la rétine devient fragile et devient plus sensible aux rayons du soleil, et entraine une perte de la vision centrale.
-La cataracte est une maladie qui se traduit par une opacification du cristallin et qui mène à terme à la cécité. Le seul traitement possible est l’opération. D’après l’organisation mondiale de la santé (OMS) 20% des cataractes sont dues au soleil.
... Voir plusVoir moins

Lœil et le soleil

Les maladies occasionnées par le soleil :
L’ophtalmie, appelée aussi photokératoconjonctivite.
L’ophtalmie correspond à une brulure de la cornée par les ultraviolets, c’est un « coup de soleil de l’œil ». 
Les symptômes apparaissent quelques heures après l’exposition. La maladie se traduit par une diminution de la vision, des larmoiements, des paupières gonflées, l’impression d’avoir du sable dans les yeux, la cécité temporaire et une douleur violente aggravée par la lumière. 
L’ophtalmie ne doit pas être prise à la légère, une consultation chez un ophtalmologue est vivement conseillée. Le traitement consiste à poser des pansements oculaires, des bains de sérum physiologique, des instillations de collyre antiseptique. L’ophtalmie guérit généralement au bout de 48 heures sans séquelles, mais la multiplication de ces ophtalmies est très dangereuse. 
-La Dégénérescence Maculaire (DMLA) atteint les personnes de plus de 50 ans , car la rétine devient fragile et devient plus sensible aux rayons du soleil, et entraine une perte de la vision centrale. 
-La cataracte est une maladie qui se traduit par une opacification du cristallin et qui mène à terme à la cécité. Le seul traitement possible est l’opération. D’après l’organisation mondiale de la santé (OMS) 20% des cataractes sont dues au soleil.
5 mois avant
Ophtalice

Complications du diabète au niveau des yeux : pas de symptômes au début...
Si certains troubles de la vue peuvent indiquer la présence d'une rétinopathie diabétique (lettres déformées à la lecture, difficultés à passer de la lumière à l'obscurité...) la maladie s'installe souvent sans donner de signes d'alerte. On peut donc être atteint de rétinopathie même avec une bonne vue et en l'absence de symptôme. D'où l'importance d'un contrôle régulier par un spécialiste et d'un dépistage précoce. Si on laisse s'étendre la maladie, celle-ci finira par toucher le centre de l'œil et la rétine, créant de graves et irrémédiables troubles de la vision.
Par ailleurs, la rétinopathie accélère la survenue d'autres pathologies des yeux comme les glaucomes ou la cataracte.
Prévention et traitement de la rétinopathie du diabète
Si des traitements existent et sont efficaces (notamment au laser) pour freiner l'évolution de la maladie et empêcher la cécité, le meilleur traitement reste la prévention : par un contrôle régulier (au moins une fois par an) chez un ophtalmologue, l'atteinte de l'équilibre glycémique, une tension artérielle maîtrisée, ainsi qu'une bonne hygiène de vie.
... Voir plusVoir moins

Complications du diabète au niveau des yeux : pas de symptômes au début...
Si certains troubles de la vue peuvent indiquer la présence dune rétinopathie diabétique (lettres déformées à la lecture, difficultés à passer de la lumière à lobscurité...) la maladie sinstalle souvent sans donner de signes dalerte. On peut donc être atteint de rétinopathie même avec une bonne vue et en labsence de symptôme. Doù limportance dun contrôle régulier par un spécialiste et dun dépistage précoce. Si on laisse sétendre la maladie, celle-ci finira par toucher le centre de lœil et la rétine, créant de graves et irrémédiables troubles de la vision.
Par ailleurs, la rétinopathie accélère la survenue dautres pathologies des yeux comme les glaucomes ou la cataracte.
Prévention et traitement de la rétinopathie du diabète
Si des traitements existent et sont efficaces (notamment au laser) pour freiner lévolution de la maladie et empêcher la cécité, le meilleur traitement reste la prévention : par un contrôle régulier (au moins une fois par an) chez un ophtalmologue, latteinte de léquilibre glycémique, une tension artérielle maîtrisée, ainsi quune bonne hygiène de vie.
5 mois avant
Ophtalice

Les infections bénignes de l’œil,

Des infections bénignes de l'œil nécessitent une consultation ophtalmologique et un traitement antibiotique dans certains cas :
-La conjonctive est une infection commune d’origine bactérienne, virale ou allergique. D’autres causes plus rares peuvent aussi expliquer son apparition. Dans sa forme typique, elle provoque des rougeurs, des démangeaisons, des larmoiements et parfois des écoulements purulents. Elle se traite facilement.
-L’orgelet et le chalazion sont également des infections sans gravité qui prennent la forme de grosseurs qui apparaissent soudainement sous les paupières. L’orgelet s’installe souvent à la base des cils et peut être purulent.
-La blépharite touche également la paupière et est due à une infection des glandes sébacées.
-L’uvéite désigne l'inflammation de l’uvée, une partie interne de l'œil. Elle provoque des rougeurs, mais s'accompagne aussi d’une baisse de la vision.
-La kératite provoque des ulcères dans la cornée et affecte la vision.

Dans tous les cas, une infection doit être prise en charge rapidement par un ophtalmologiste : pour éviter toute complication.-
... Voir plusVoir moins

Les infections bénignes de l’œil,

Des infections bénignes de lœil nécessitent une consultation ophtalmologique et un traitement antibiotique dans certains cas :
-La conjonctive est une infection commune d’origine bactérienne, virale ou allergique. D’autres causes plus rares peuvent aussi expliquer son apparition. Dans sa forme typique, elle provoque des rougeurs, des démangeaisons, des larmoiements et parfois des écoulements purulents. Elle se traite facilement.
-L’orgelet et le chalazion sont également des infections sans gravité qui prennent la forme de grosseurs qui apparaissent soudainement sous les paupières. L’orgelet s’installe souvent à la base des cils et peut être purulent.
-La blépharite touche également la paupière et est due à une infection des glandes sébacées. 
-L’uvéite désigne linflammation de l’uvée, une partie interne de lœil. Elle provoque des rougeurs, mais saccompagne aussi d’une baisse de la vision.
-La kératite provoque des ulcères dans la cornée et affecte la vision.

Dans tous les cas, une infection doit être prise en charge rapidement par un ophtalmologiste : pour éviter toute complication.-
5 mois avant
Ophtalice

Quels sont les symptômes de la fatigue oculaire ?
Un phénomène de fatigue musculaire se produit, surtout quand l’œil est sollicité par les écrans de télévision et/ou d’ordinateur. Et plus souvent encore si l’on est myope car l’on a tendance à enlever ses lunettes pour travailler de près.
Un flou de loin qui traduit des difficultés d’accommodation (passage de la vision de loin à celle de près).
Des picotements, brûlures, maux de tête, voire une crise de migraine.
Un bilan ophtalmologique est indispensable pour repérer un éventuel glaucome dont les symptômes sont similaires.
Comment éviter la fatigue oculaire ?
Corrigez les troubles de la vision (myopie, astigmatisme, hypermétropie, presbytie) par des lunettes, lentilles ou au laser Excimer.
Travaillez à bonne distance des écrans d'ordinateur, d’un bras au moins, en évitant la lumière du jour sur l’écran.
Éloignez vos yeux de l’écran, dix minutes toutes les heures, en regardant au loin pour lâcher l’accommodation. Un conseil universel, insuffisance de convergence ou pas.
Portez des lunettes antifatigue, prescrites par l’ophtalmologiste, avec des verres qui ont une légère correction “myopisante” pour faciliter l’accommodation sur écran.
N’oubliez pas de cligner des yeux pour enrayer la sécheresse oculaire.
... Voir plusVoir moins

Quels sont les symptômes de la fatigue oculaire ?
Un phénomène de fatigue musculaire se produit, surtout quand l’œil est sollicité par les écrans de télévision et/ou d’ordinateur. Et plus souvent encore si l’on est myope car l’on a tendance à enlever ses lunettes pour travailler de près.
Un flou de loin qui traduit des difficultés d’accommodation (passage de la vision de loin à celle de près).
Des picotements, brûlures, maux de tête, voire une crise de migraine.
Un bilan ophtalmologique est indispensable pour repérer un éventuel glaucome dont les symptômes sont similaires.
Comment éviter la fatigue oculaire ?
Corrigez les troubles de la vision (myopie, astigmatisme, hypermétropie, presbytie) par des lunettes, lentilles ou au laser Excimer.
Travaillez à bonne distance des écrans dordinateur, d’un bras au moins, en évitant la lumière du jour sur l’écran.
Éloignez vos yeux de l’écran, dix minutes toutes les heures, en regardant au loin pour lâcher l’accommodation. Un conseil universel, insuffisance de convergence ou pas.
Portez des lunettes antifatigue, prescrites par l’ophtalmologiste, avec des verres qui ont une légère correction “myopisante” pour faciliter l’accommodation sur écran.
N’oubliez pas de cligner des yeux pour enrayer la sécheresse oculaire.
5 mois avant
Ophtalice

Qu'est-ce qu'un ophtalmologue ?
L'ophtalmologue, ou ophtalmologiste, est le spécialiste du diagnostic et du traitement des maladies de l'œil. C'est également lui qui est en charge de corriger les troubles de la vue. Grâce à des appareils permettant l'étude de la vision et de l'intégrité des structures de l'œil, il peut dépister des troubles visuels et déterminer les modalités de correction. C'est notamment l'ophtalmologue qui prescrit les verres correcteurs adaptés aux différents problèmes de vision, comme la myopie, l'hypermétropie, la presbytie ou l'astigmatisme. Il peut également réaliser des opérations de chirurgie oculaire, comme le remplacement du cristallin en cas de cataracte, opération la plus pratiquée en France, ou la chirurgie d de la myopie. Il peut également traiter certaines atteintes de l'œil par laser.
Prenez rendez-vous au centre ophtalmologique de Villiers-le-Bel
Appelez nous : 01 39 93 61 92
Doctolib :
www.doctolib.fr/.../centre-ophtalmologique-de...
... Voir plusVoir moins

Quest-ce quun ophtalmologue ?
Lophtalmologue, ou ophtalmologiste, est le spécialiste du diagnostic et du traitement des maladies de lœil. Cest également lui qui est en charge de corriger les troubles de la vue. Grâce à des appareils permettant létude de la vision et de lintégrité des structures de lœil, il peut dépister des troubles visuels et déterminer les modalités de correction. Cest notamment lophtalmologue qui prescrit les verres correcteurs adaptés aux différents problèmes de vision, comme la myopie, lhypermétropie, la presbytie ou lastigmatisme. Il peut également réaliser des opérations de chirurgie oculaire, comme le remplacement du cristallin en cas de cataracte, opération la plus pratiquée en France, ou la chirurgie d de la myopie. Il peut également traiter certaines atteintes de lœil par laser.
Prenez rendez-vous au centre ophtalmologique de Villiers-le-Bel
Appelez nous : 01 39 93 61 92
Doctolib :
https://www.doctolib.fr/.../centre-ophtalmologique-de...
5 mois avant
Ophtalice

Yeux qui brûlent, quand consulter ?
Motifs de consultation au niveau des yeux
Bien que la majorité des picotements et des démangeaisons au niveau des yeux soient bénins, certains cas nécessitent un avis médical :
des picotements fréquents au niveau des yeux ;
une sécheresse oculaire persistante ;
une douleur intense, qui survient au niveau d’un œil ou des deux yeux ;
des troubles de la vision ;
des rougeurs au niveau des yeux ;
des larmoiements excessifs ;
ou encore des paupières collées.
Examens des picotements de l’oeil
Lors de picotements au niveau des yeux, il est possible de consulter un ophtalmologue. En fonction de l’examen clinique, des examens complémentaires peuvent être demandés pour approfondir ou confirmer un diagnostic.
... Voir plusVoir moins

Yeux qui brûlent, quand consulter ?
Motifs de consultation au niveau des yeux
Bien que la majorité des picotements et des démangeaisons au niveau des yeux soient bénins, certains cas nécessitent un avis médical :
des picotements fréquents au niveau des yeux ;
une sécheresse oculaire persistante ;
une douleur intense, qui survient au niveau d’un œil ou des deux yeux ;
des troubles de la vision ;
des rougeurs au niveau des yeux ;
des larmoiements excessifs ;
ou encore des paupières collées.
Examens des picotements de l’oeil
Lors de picotements au niveau des yeux, il est possible de consulter  un ophtalmologue. En fonction de l’examen clinique, des examens complémentaires peuvent être demandés pour approfondir ou confirmer un diagnostic.
5 mois avant
Ophtalice

QU’EST-CE QUE L’HYPERMÉTROPIE ?
L’hypermétropie est un défaut visuel causé le plus souvent par un œil « trop court ». Dans un œil hypermétrope, la distance entre la cornée, située à l’avant de l’œil, et la rétine, située à l’arrière, est insuffisante. Résultat, lorsque l’œil est au repos, le point de netteté se forme en arrière de la rétine au lieu de se former exactement sur celle-ci. L’image vue serait donc floue si le cristallin, la lentille naturelle de l’œil, qui change de forme pour faire une « mise au point », ne faisait aucun effort d’accommodation. Dans certains cas plus rares, l’hypermétropie n’est pas due à un œil trop court mais à une anomalie dans la forme de la cornée ou du cristallin.
POURQUOI EST-ELLE FRÉQUENTE CHEZ LES ENFANTS ?
La plupart des enfants naissent avec une hypermétropie car leurs globes oculaires n’ont pas terminé leur croissance et sont trop courts. Il s’agit d’une hypermétropie physiologique qui ne nécessite pas forcément de correction lorsqu’elle est faible, mais doit être corrigée si elle est plus importante.
Si l’hypermétropie est modérée ou forte, l’enfant peut ressentir une fatigue visuelle. Lorsqu’elle est forte et non corrigée, l’enfant aura tendance à loucher (strabisme). Il est donc important de faire contrôler assez tôt la vue de son enfant, d'autant plus si l'un des membres de la famille est hypermétrope.
L’hypermétropie chez l’enfant disparaît le plus souvent d’elle-même autour de l’âge de 10 ans. Il peut toutefois arriver qu’elle ne disparaisse pas ou pas complètement.
... Voir plusVoir moins

QU’EST-CE QUE L’HYPERMÉTROPIE ? 
L’hypermétropie est un défaut visuel causé le plus souvent par un œil « trop court ». Dans un œil hypermétrope, la distance entre la cornée, située à l’avant de l’œil, et la rétine, située à l’arrière, est insuffisante. Résultat, lorsque l’œil est au repos, le point de netteté se forme en arrière de la rétine au lieu de se former exactement sur celle-ci. L’image vue serait donc floue si le cristallin, la lentille naturelle de l’œil, qui change de forme pour faire une « mise au point », ne faisait aucun effort d’accommodation. Dans certains cas plus rares, l’hypermétropie n’est pas due à un œil trop court mais à une anomalie dans la forme de la cornée ou du cristallin.
POURQUOI EST-ELLE FRÉQUENTE CHEZ LES ENFANTS ? 
La plupart des enfants naissent avec une hypermétropie car leurs globes oculaires n’ont pas terminé leur croissance et sont trop courts. Il s’agit d’une hypermétropie physiologique qui ne nécessite pas forcément de correction lorsqu’elle est faible, mais doit être corrigée si elle est plus importante. 
Si l’hypermétropie est modérée ou forte, l’enfant peut ressentir une fatigue visuelle. Lorsqu’elle est forte et non corrigée, l’enfant aura tendance à loucher (strabisme). Il est donc important de faire contrôler assez tôt la vue de son enfant, dautant plus si lun des membres de la famille est hypermétrope.
L’hypermétropie chez l’enfant disparaît le plus souvent d’elle-même autour de l’âge de 10 ans. Il peut toutefois arriver qu’elle ne disparaisse pas ou pas complètement.
5 mois avant
Ophtalice

Qu'est-ce que le glaucome?
Le glaucome est un type de neuropathie optique. C'est une maladie du nerf optique souvent causée par une pression intraoculaire élevée due à une évacuation insuffisante de l'humeur aqueuse de l’œil.
Il existe plusieurs types de glaucome, mais ils partagent tous certaines caractéristiques, dont l'endommagement du nerf optique qui engendre une perte de vision irréversible. Ce dommage est visible dans l'apparition d'une excavation à la tête du nerf optique perçue au fond de l’œil.
Quand les fibres nerveuses du nerf optique meurent, il y a une détérioration de la vision. Ce déficit visuel est perceptible seulement après qu'un grand nombre de fibres soient déjà disparues. Souvent, l'individu s'apercevra de sa perte de vision périphérique seulement quand elle aura progressé vers sa vision centrale. Une personne peut donc être atteinte du glaucome sans même le savoir, c'est pour cela que le glaucome est une maladie sournoise.
... Voir plusVoir moins

Quest-ce que le glaucome?
Le glaucome est un type de neuropathie optique. Cest une maladie du nerf optique souvent causée par une pression intraoculaire élevée due à une évacuation insuffisante de lhumeur aqueuse de l’œil.
Il existe plusieurs types de glaucome, mais ils partagent tous certaines caractéristiques, dont lendommagement du nerf optique qui engendre une perte de vision irréversible. Ce dommage est visible dans lapparition dune excavation à la tête du nerf optique perçue au fond de l’œil.
Quand les fibres nerveuses du nerf optique meurent, il y a une détérioration de la vision. Ce déficit visuel est perceptible seulement après quun grand nombre de fibres soient déjà disparues. Souvent, lindividu sapercevra de sa perte de vision périphérique seulement quand elle aura progressé vers sa vision centrale. Une personne peut donc être atteinte du glaucome sans même le savoir, cest pour cela que le glaucome est une maladie sournoise.
5 mois avant
Ophtalice

Qu'est-ce que l'astigmatisme ?
Une personne est astigmate lorsque la vision des lignes horizontales et verticales, de près comme de loin, est floue. Le plus souvent, c'est parce que la cornée est légèrement déformée, voire bosselée, et donc irrégulière.
L'astigmatisme est lié à une anomalie de courbure de la cornée ou du cristallin. La cornée, cette membrane transparente superficielle de l’œil, possède normalement une courbure légèrement arrondie, un peu comme la surface d'un ballon de football. Lorsque sa courbure a davantage la forme d'un ballon de rugby (trois-quarts des astigmatismes) ou lorsque la cornée est normale, mais que le cristallin (situé à l'intérieur de l'œil) ne l'est pas, on parle alors d'astigmatisme interne. De fait, la confusion de lettres proches comme le H, le M et le N, le E et le B ou le 8 et le 0, est fréquente. C'est d'ailleurs pourquoi elle doit être dépistée tôt chez l'enfant - avant l'entrée en CP - sous peine de perturber l'apprentissage de la lecture.
L'astigmatisme peut s'associer à un autre trouble de la vision comme une hypermétropie, une myopie ou encore une presbytie.
... Voir plusVoir moins

Quest-ce que lastigmatisme ?
Une personne est astigmate lorsque la vision des lignes horizontales et verticales, de près comme de loin, est floue. Le plus souvent, cest parce que la cornée est légèrement déformée, voire bosselée, et donc irrégulière.
Lastigmatisme est lié à une anomalie de courbure de la cornée ou du cristallin. La cornée, cette membrane transparente superficielle de l’œil, possède normalement une courbure légèrement arrondie, un peu comme la surface dun ballon de football. Lorsque sa courbure a davantage la forme dun ballon de rugby (trois-quarts des astigmatismes) ou lorsque la cornée est normale, mais que le cristallin (situé à lintérieur de lœil) ne lest pas, on parle alors dastigmatisme interne. De fait, la confusion de lettres proches comme le H, le M et le N, le E et le B ou le 8 et le 0, est fréquente. Cest dailleurs pourquoi elle doit être dépistée tôt chez lenfant - avant lentrée en CP - sous peine de perturber lapprentissage de la lecture.
Lastigmatisme peut sassocier à un autre trouble de la vision comme une hypermétropie, une myopie ou encore une presbytie.
5 mois avant
Ophtalice

Comment savoir si vous devez consulter un ophtalmologiste ?
Les signes à ne jamais négliger
En dehors des examens réguliers recommandés chez l’adulte, certains signes doivent vous inciter à consulter un ophtalmologiste
-Des changements dans la vision des couleurs
-Une sensibilité des yeux au soleil ou à la lumière
-Des picotements dans les yeux
-Des taches noires ou une vue brouillée au centre de la vision
-Des corps flottants dans les yeux (« mouches »)
-Une vision voilée
-Des changements de la qualité de la vue : vision floue, halo lumineux, vision ondulée des lignes
-Des sécrétions, écoulements, yeux collés
-Des maux de tête fréquents après une journée de travail sur écran
-Un larmoiement, une sensation de corps étranger et de sécheresse
-Une démangeaison, un gonflement des paupières
-Des boutons sur le bord libre de la paupière.
... Voir plusVoir moins

Comment savoir si vous devez consulter un ophtalmologiste ?
Les signes à ne jamais négliger
En dehors des examens réguliers recommandés chez l’adulte, certains signes doivent vous inciter à consulter un ophtalmologiste
-Des changements dans la vision des couleurs
-Une sensibilité des yeux au soleil ou à la lumière
-Des picotements dans les yeux
-Des taches noires ou une vue brouillée au centre de la vision
-Des corps flottants dans les yeux (« mouches »)
-Une vision voilée
-Des changements de la qualité de la vue : vision floue, halo lumineux, vision ondulée des lignes
-Des sécrétions, écoulements, yeux collés
-Des maux de tête fréquents après une journée de travail sur écran
-Un larmoiement, une sensation de corps étranger et de sécheresse
-Une démangeaison, un gonflement des paupières
-Des boutons sur le bord libre de la paupière.
5 mois avant
Ophtalice

Ces signaux révélateurs de la DMLA
La DMLA peut évoluer plusieurs mois sans que le patient ne s’en aperçoive. Si un de ces signes apparaît ou s’aggrave, une consultation en urgence chez un médecin ophtalmologiste est nécessaire :
Une baisse rapide de la vision (contraste, acuité)
Perception d’une tâche au centre de la vue
Assombrissement de la vue, perte de luminosité
Un manque de lettres dans un texte
Un flou visuel et/ou brouillards
Des difficultés à distinguer des détails
Les couleurs deviennent plus ternes
Une vision déformée ou gonflée, notamment sur les lignes droites.
... Voir plusVoir moins

Ces signaux révélateurs de la DMLA
La DMLA peut évoluer plusieurs mois sans que le patient ne s’en aperçoive. Si un de ces signes apparaît ou s’aggrave, une consultation en urgence chez un médecin ophtalmologiste est nécessaire :
Une baisse rapide de la vision (contraste, acuité)
Perception d’une tâche au centre de la vue
Assombrissement de la vue, perte de luminosité
Un manque de lettres dans un texte
Un flou visuel et/ou brouillards
Des difficultés à distinguer des détails
Les couleurs deviennent plus ternes
Une vision déformée ou gonflée, notamment sur les lignes droites.
5 mois avant
Ophtalice

Qu'est-ce qu'un fond d'oeil ?
Le fond d'œil est un examen ophtalmologique indolore destiné à étudier les structures de l'œil situées à l'arrière du cristallin : le corps vitré, la rétine, la partie centrale de la rétine ou macula composée de cellules rétiniennes qui s’appellent des cônes et qui permettent la vision des couleurs et la vision précise et des bâtonnets qui se trouvent sur le reste de la rétine et permettent une vision nocturne et moins précise sans les couleurs…, la papille, partie de la rétine par où part le nerf optique et les artères et les vaisseaux de la rétine) et plus particulièrement la rétine
L’œil est rond comme un ballon par exemple et le fond d’œil permet, à travers l’orifice de la pupille (petite fenêtre, le rond noir au milieu de l’iris coloré de l’œil) de voir l’intérieur du « ballon ».
Il sert à dépister certaines atteintes oculaires (rétinopathie diabétique, dégénérescence maculaire liée à l'âge…) ou à suivre leur évolution. Il existe plusieurs techniques de fond d’œil : par ophtalmoscope, par biomocroscope ou lampe à fente avec un verre à 3 miroirs, par O.C.T. ou tomographie à cohérence optique.
... Voir plusVoir moins

Quest-ce quun fond doeil ?
Le fond dœil est un examen ophtalmologique indolore destiné à étudier les structures de lœil situées à larrière du cristallin : le corps vitré, la rétine, la partie centrale de la rétine ou macula composée de cellules rétiniennes qui s’appellent  des cônes et qui permettent la vision des couleurs et la vision précise et des bâtonnets qui se trouvent sur le reste de la rétine et permettent une vision nocturne et moins précise sans les couleurs…, la papille, partie de la rétine par où part le nerf optique et les artères et les vaisseaux de la rétine) et plus particulièrement la rétine
L’œil est rond comme un ballon par exemple et le fond d’œil permet, à travers l’orifice de la pupille (petite fenêtre, le rond noir au milieu de l’iris coloré de l’œil) de voir l’intérieur du « ballon ».
Il sert à dépister certaines atteintes oculaires (rétinopathie diabétique, dégénérescence maculaire liée à lâge…) ou à suivre leur évolution. Il existe plusieurs techniques de fond d’œil : par ophtalmoscope, par biomocroscope ou lampe à fente avec un verre à 3 miroirs, par O.C.T. ou tomographie à cohérence optique.
5 mois avant
Ophtalice

Qu'est-ce que le glaucome?
Le glaucome est un type de neuropathie optique. C'est une maladie du nerf optique souvent causée par une pression intraoculaire élevée due à une évacuation insuffisante de l'humeur aqueuse de l’œil.
Il existe plusieurs types de glaucome, mais ils partagent tous certaines caractéristiques, dont l'endommagement du nerf optique qui engendre une perte de vision irréversible. Ce dommage est visible dans l'apparition d'une excavation à la tête du nerf optique perçue au fond de l’œil.
Quand les fibres nerveuses du nerf optique meurent, il y a une détérioration de la vision. Ce déficit visuel est perceptible seulement après qu'un grand nombre de fibres soient déjà disparues. Souvent, l'individu s'apercevra de sa perte de vision périphérique seulement quand elle aura progressé vers sa vision centrale. Une personne peut donc être atteinte du glaucome sans même le savoir, c'est pour cela que le glaucome est une maladie sournoise.
... Voir plusVoir moins

Quest-ce que le glaucome?
Le glaucome est un type de neuropathie optique. Cest une maladie du nerf optique souvent causée par une pression intraoculaire élevée due à une évacuation insuffisante de lhumeur aqueuse de l’œil.
Il existe plusieurs types de glaucome, mais ils partagent tous certaines caractéristiques, dont lendommagement du nerf optique qui engendre une perte de vision irréversible. Ce dommage est visible dans lapparition dune excavation à la tête du nerf optique perçue au fond de l’œil.
Quand les fibres nerveuses du nerf optique meurent, il y a une détérioration de la vision. Ce déficit visuel est perceptible seulement après quun grand nombre de fibres soient déjà disparues. Souvent, lindividu sapercevra de sa perte de vision périphérique seulement quand elle aura progressé vers sa vision centrale. Une personne peut donc être atteinte du glaucome sans même le savoir, cest pour cela que le glaucome est une maladie sournoise.
5 mois avant
Ophtalice

Les rendez-vous réguliers chez l'ophtalmologiste sont indispensable pour rester en bonne santé.
Votre centre ophtalmologique de VILLIERS LE BEL vous accueille 7j/7 de 9h à 19h au 93 avenue Pierre Semard avec ou sans rendez-vous ,via Doctolib ou au 01.39.93.61.92
... Voir plusVoir moins

Les rendez-vous réguliers chez lophtalmologiste sont indispensable pour rester en bonne santé.
Votre centre ophtalmologique de VILLIERS LE BEL vous accueille 7j/7 de 9h à 19h au 93 avenue Pierre Semard avec ou sans rendez-vous ,via Doctolib ou au 01.39.93.61.92
6 mois avant
Ophtalice

Diabète : quelles sont les principales répercussions oculaires
L’œdème maculaire est la première cause de malvoyance du patient. Il y a aussi ce que l’on appelle les rétinopathies diabétiques, les complications hémorragiques intra-vitréennes, les décollements de rétine, sans oublier la cataracte dont la présence est plus fréquente et précoce chez une personne ayant du diabète. Pour traiter au mieux les yeux du patient diabétique, différents traitements sont nécessaires. Ainsi, le fond d’œil, est indispensable au moment du diagnostic chez l’adulte, et à 10 ans chez l’enfant, avant l’adolescence. Si le patient présente des lésions oculaires, la fréquence des visites est alors programmée en fonction du bilan ophtalmologique complémentaire afin de mesurer l’étendue des lésions.
... Voir plusVoir moins

Diabète : quelles sont les principales répercussions oculaires
L’œdème maculaire est la première cause de malvoyance du patient. Il y a aussi ce que l’on appelle les rétinopathies diabétiques, les complications hémorragiques intra-vitréennes, les décollements de rétine, sans oublier la cataracte dont la présence est plus fréquente et précoce chez une personne ayant du diabète. Pour traiter au mieux les yeux du patient diabétique, différents traitements sont nécessaires. Ainsi, le fond d’œil, est indispensable au moment du diagnostic chez l’adulte, et à 10 ans chez l’enfant, avant l’adolescence. Si le patient présente des lésions oculaires, la fréquence des visites est alors programmée en fonction du bilan ophtalmologique complémentaire afin de mesurer l’étendue des lésions.
6 mois avant
Ophtalice

Comment dépister la maladie de la DMLA?
Le dépistage précoce de la maladie, avant l'apparition des symptômes, permet une prise en charge efficace. A partir de 55 ans (50 ans chez les personnes dont les proches parents sont touchés), une consultation annuelle chez l'ophtalmologiste est nécessaire.

Le test de la grille d'Amsler est un bon moyen de dépistage pour chacun des yeux. Il faut consulter un spécialiste si les lignes autour du point central de la grille suivante apparaissent courbées :
... Voir plusVoir moins

Comment dépister la maladie de la DMLA?
Le dépistage précoce de la maladie, avant lapparition des symptômes, permet une prise en charge efficace. A partir de 55 ans (50 ans chez les personnes dont les proches parents sont touchés), une consultation annuelle chez lophtalmologiste est nécessaire.

Le test de la grille dAmsler est un bon moyen de dépistage pour chacun des yeux. Il faut consulter un spécialiste si les lignes autour du point central de la grille suivante apparaissent courbées :
6 mois avant
Ophtalice

Les symptômes d’une vision altérée chez l’enfant
Cependant, certains signes d’alerte doivent amener à consulter un ophtalmologiste rapidement :
La présence d’un strabisme après l’âge de 6 mois (l’enfant louche)
L’absence de suivi du regard (l’enfant ne suit pas les objets)
Le clignement des yeux trop important
L’enfant se rapproche des écrans pour bien voir
La défense de l’enfant lorsque l’on cache un œil
L’enfant tourne sa tête pour regarder
L’enfant est maladroit
L’enfant a des difficultés à se concentrer à l’école et/ou des difficultés dans l’apprentissage de la lecture et l’écriture
La présence de maux de tête
La survenue fréquente de chalazions
L’enfant se frotte les yeux
De plus, sur les photos de vos enfants faites avec flash, en cas de pupille blanche, il est indispensable de consulter en urgence votre ophtalmologiste.
Même en l’absence de signes d’alerte, il est recommandé de consulter un ophtalmologue vers l’âge de 3 ans pour s’assurer de l’absence de trouble visuel et d’un bon développement fonctionnel. Il faut tout de même assurer un suivi annuel en l’absence d’anomalie décelée.
L’absence totale d’écran avant 3 ans est recommandée et indispensable pour permettre le bon développement visuel de nos enfants.
... Voir plusVoir moins

Les symptômes d’une vision altérée chez l’enfant
Cependant, certains signes d’alerte doivent amener à consulter un ophtalmologiste rapidement :
La présence d’un strabisme après l’âge de 6 mois (l’enfant louche)
L’absence de suivi du regard (l’enfant ne suit pas les objets)
Le clignement des yeux trop important
L’enfant se rapproche des écrans pour bien voir
La défense de l’enfant lorsque l’on cache un œil
L’enfant tourne sa tête pour regarder
L’enfant est maladroit
L’enfant a des difficultés à se concentrer à l’école et/ou des difficultés dans l’apprentissage de la lecture et l’écriture
La présence de maux de tête
La survenue fréquente de chalazions
L’enfant se frotte les yeux
De plus, sur les photos de vos enfants faites avec flash, en cas de pupille blanche, il est indispensable de consulter en urgence votre ophtalmologiste.
Même en l’absence de signes d’alerte, il est recommandé de consulter un ophtalmologue vers l’âge de 3 ans pour s’assurer de l’absence de trouble visuel et d’un bon développement fonctionnel. Il faut tout de même assurer un suivi annuel en l’absence d’anomalie décelée.
L’absence totale d’écran avant 3 ans est recommandée et indispensable pour permettre le bon développement visuel de nos enfants.
6 mois avant
Ophtalice

QUELS SONT LES SYMPTÔMES DE LA CATARACTE DÉBUTANTE ?
En dehors de certaines causes particulières responsables d’une cataracte d’installation rapide (ex : traumatisme), la perte de la transparence du cristallin se fait progressivement et les signes visuels apparaissent progressivement, même si la prise de conscience par le sujet atteint de cataracte débutante peut s’en faire de manière subite. On retrouve habituellement la sensation d’une gêne, parfois intermittente (car liée au diamètre de la pupille de l’iris, qui régule la quantité de lumière qui pénètre l’oeil en fonction de la clarté ambiante). Le plus souvent, un seul œil semble atteint, la cataracte étant rarement parfaitement symétrique entre les deux yeux. La réduction du pouvoir de distinguer les détails à contre jour est également un signe précoce (et lié à la diffusion lumineuse accrue par les opacités du cristallin). Cette diffusion est également à même de provoquer des éblouissements lors de la conduite nocturne (phares des véhicules à contre sens). A ce stade, l’acuité visuelle peut être conservée (10/10). Le diagnostic de la responsabilité de la cataracte se fait par la conjonction de l’examen biomicroscopique de l’oeil par un ophtalmologiste.
... Voir plusVoir moins

QUELS SONT LES SYMPTÔMES DE LA CATARACTE DÉBUTANTE ?
En dehors de certaines causes particulières responsables d’une cataracte d’installation rapide (ex : traumatisme), la perte de la transparence du cristallin se fait progressivement et les signes visuels apparaissent progressivement, même si la prise de conscience par le sujet atteint de cataracte débutante peut s’en faire de manière subite. On retrouve habituellement la sensation d’une gêne, parfois intermittente (car liée au diamètre de la pupille de l’iris, qui régule la quantité de lumière qui pénètre l’oeil en fonction de la clarté ambiante). Le plus souvent, un seul œil semble atteint, la cataracte étant rarement parfaitement symétrique entre les deux yeux. La réduction du pouvoir de distinguer les détails à contre jour est également un signe précoce (et lié à la diffusion lumineuse accrue par les opacités du cristallin). Cette diffusion est également à même de provoquer des éblouissements lors de la conduite nocturne (phares des véhicules à contre sens). A ce stade, l’acuité visuelle peut être conservée (10/10). Le diagnostic de la responsabilité de la cataracte se fait par la conjonction de l’examen biomicroscopique de l’oeil par un ophtalmologiste.
6 mois avant
Ophtalice

L'hypermétropie est un problème de vue courant généralement corrigé par des lunettes ou des lentilles de contact. Si vous êtes hypermétrope, vous voyez bien de loin, mais vous avez du mal à distinguer clairement les objets qui sont proches de vous. Avec les années qui passent, les hypermétropes éprouvent aussi des difficultés pour voir de loin. En cas d'hypermétropie forte, la vue est floue de près comme de loin.
Nos équipes pluridisciplinaires (ophtalmologistes, orthoptistes et secrétaires médicales) vous accompagnent dans toutes vos démarches, vos traitements et vos soins liés à la vision. Notre objectif est de vous garantir un meilleur regard sur le monde ainsi que les meilleurs traitements dans le domaine.
Prenez-rendez-vous sans tarder :
Sur Doctolib à Centre ophtalmologique de Villiers-le-Bel
Appelez-nous : 01 39 93 61 92
Prendre rendez-vous :
ophtalice.com/contact/
... Voir plusVoir moins

Lhypermétropie est un problème de vue courant généralement corrigé par des lunettes ou des lentilles de contact. Si vous êtes hypermétrope, vous voyez bien de loin, mais vous avez du mal à distinguer clairement les objets qui sont proches de vous. Avec les années qui passent, les hypermétropes éprouvent aussi des difficultés pour voir de loin. En cas dhypermétropie forte, la vue est floue de près comme de loin.
Nos équipes pluridisciplinaires (ophtalmologistes, orthoptistes et secrétaires médicales) vous accompagnent dans toutes vos démarches, vos traitements et vos soins liés à la vision. Notre objectif est de vous garantir un meilleur regard sur le monde ainsi que les meilleurs traitements dans le domaine.
Prenez-rendez-vous sans tarder :
Sur Doctolib à Centre ophtalmologique de Villiers-le-Bel
Appelez-nous : 01 39 93 61 92
Prendre rendez-vous :
https://ophtalice.com/contact/
6 mois avant
Ophtalice

Quels sont les signes d’une allergie oculaire ?
Le scénario de l’allergie est toujours le même : après un épisode de sensibilisation correspondant au premier contact avec l’allergène, toute nouvelle exposition produit une forte inflammation. Les manifestations de l’allergie oculaire sont les suivantes : l’œil gratte, il est rouge, irrité, et un larmoiement est présent. Tandis que dans les formes marquées, une brûlure oculaire et la lumière créent une douleur (photophobie).
Pour ce qui est de l’enfant, il existe une forme plus sévère et rare de conjonctivite allergique : la conjonctivite printanière, dite giganto-papillaire.
Elle se manifeste par une rougeur oculaire et un larmoiement importants. Cette affection nécessite, donc, impérativement de consulter un ophtalmologue.
Le diagnostic d’allergie oculaire pourra être posé après avoir écarté les principales causes infectieuses susceptibles d’affecter l’œil.
Les symptômes des allergies oculaires :
Larmoiement
Rougeur oculaire
Gonflement des paupières
Sensation de démangeaison
... Voir plusVoir moins

Quels sont les signes d’une allergie oculaire ? 
Le scénario de l’allergie est toujours le même : après un épisode de sensibilisation correspondant au premier contact avec l’allergène, toute nouvelle exposition produit une forte inflammation. Les manifestations de l’allergie oculaire sont les suivantes : l’œil gratte, il est rouge, irrité, et un larmoiement est présent. Tandis que dans les formes marquées, une brûlure oculaire et la lumière créent une douleur (photophobie). 
Pour ce qui est de l’enfant, il existe une forme plus sévère et rare de conjonctivite allergique : la conjonctivite printanière, dite giganto-papillaire.
Elle se manifeste par une rougeur oculaire et un larmoiement importants. Cette affection nécessite, donc, impérativement de consulter un ophtalmologue.
Le diagnostic d’allergie oculaire pourra être posé après avoir écarté les principales causes infectieuses susceptibles d’affecter l’œil. 
Les symptômes des allergies oculaires : 
Larmoiement
Rougeur oculaire
Gonflement des paupières
Sensation de démangeaison
6 mois avant
Ophtalice

QUELS SONT LES SIGNES DE L’ASTIGMATISME ?
La déformation ou l'irrégularité de la cornée peut être plus ou moins importante, ce qui influe sur la perception de ses symptômes. C’est aussi ce qui va déterminer le degré de ce défaut visuel. Un astigmatisme très léger ne cause aucun problème de vue et peut passer inaperçu.
Une personne astigmate voit les contours des objets qu’elle regarde et les lignes (verticales, horizontales et obliques) un peu flous ou troubles, en vision de près comme de loin. Elle a du mal à percevoir les éléments peu contrastés. La périphérie des images qu’elle voit est déformée. Elle a tendance à confondre certaines lettres et certains chiffres semblables. Parfois, sa sensibilité à la lumière augmente et elle est plus facilement éblouie.
L’astigmatisme lorsqu’il n’est pas corrigé peut générer une fatigue oculaire : des maux de tête fréquents, un picotement des yeux… Une personne astigmate peut aussi avoir tendance à loucher. Ces signes se manifestent particulièrement après avoir sollicité sa vision de près durant de longues heures, à la fin d’une journée de travail sur écran ou après avoir lu un livre par exemple.
Enfin, l’astigmatisme est souvent mis sur le compte de la fatigue. En effet, contrairement à une personne myope ou presbyte, un astigmate voit généralement plus ou moins bien, de près comme de loin selon les moments.
... Voir plusVoir moins

QUELS SONT LES SIGNES DE L’ASTIGMATISME ? 
La déformation ou lirrégularité de la cornée peut être plus ou moins importante, ce qui influe sur la perception de ses symptômes. C’est aussi ce qui va déterminer le degré de ce défaut visuel. Un astigmatisme très léger ne cause aucun problème de vue et peut passer inaperçu. 
Une personne astigmate voit les contours des objets qu’elle regarde et les lignes (verticales, horizontales et obliques) un peu flous ou troubles, en vision de près comme de loin. Elle a du mal à percevoir les éléments peu contrastés. La périphérie des images qu’elle voit est déformée. Elle a tendance à confondre certaines lettres et certains chiffres semblables. Parfois, sa sensibilité à la lumière augmente et elle est plus facilement éblouie. 
L’astigmatisme lorsqu’il n’est pas corrigé peut générer une fatigue oculaire : des maux de tête fréquents, un picotement des yeux… Une personne astigmate peut aussi avoir tendance à loucher. Ces signes se manifestent particulièrement après avoir sollicité sa vision de près durant de longues heures, à la fin d’une journée de travail sur écran ou après avoir lu un livre par exemple. 
Enfin, l’astigmatisme est souvent mis sur le compte de la fatigue. En effet, contrairement à une personne myope ou presbyte, un astigmate voit généralement plus ou moins bien, de près comme de loin selon les moments.
6 mois avant
Ophtalice

Quand faut-il consulter un ophtalmologue pour votre enfant?
La vue de l’enfant se développe grâce à un long processus, c’est pourquoi il est préférable de s’assurer régulièrement de son bon développement. Il faut donc savoir qu’il n’y a pas d’âge minimum avant de consulter un ophtalmologue :
Aux trois mois de l’enfant, une consultation est recommandée pour vérifier les mouvements de poursuite oculaire, qui se développent à cet âge-là.
Entre 9 et 24 mois, une autre consultation est recommandée.
Entre 3 et 6 ans, deux consultations sont nécessaires pour surveiller le bon développement de sa vision, car l’acuité visuelle de l’enfant atteint normalement 10/10e à 5 ans environ.
Entre 6 et 18 ans, un suivi régulier est préférable. Pour les enfants atteint d’un trouble visuel, des consultations tous les ans est nécessaire pour s’assurer que les lunettes sont toujours adaptées à sa vue.
Il ne faut pas négliger la vue de l’enfant, car une pathologie détectée assez tôt peut être corrigée chez les enfants de moins de 6 ans.
... Voir plusVoir moins

Quand faut-il consulter un ophtalmologue pour votre enfant?
La vue de l’enfant se développe grâce à un long processus, c’est pourquoi il est préférable de s’assurer régulièrement de son bon développement. Il faut donc savoir qu’il n’y a pas d’âge minimum avant de consulter un ophtalmologue :
Aux trois mois de l’enfant, une consultation est recommandée pour vérifier les mouvements de poursuite oculaire, qui se développent à cet âge-là.
 Entre 9 et 24 mois, une autre consultation est recommandée.
Entre 3 et 6 ans, deux consultations sont nécessaires pour surveiller le bon développement de sa vision, car l’acuité visuelle de l’enfant atteint normalement 10/10e à 5 ans environ.
Entre 6 et 18 ans, un suivi régulier est préférable. Pour les enfants atteint d’un trouble visuel, des consultations tous les ans est nécessaire pour s’assurer que les lunettes sont toujours adaptées à sa vue.
Il ne faut pas négliger la vue de l’enfant, car une pathologie détectée assez tôt peut être corrigée chez les enfants de moins de 6 ans.
6 mois avant
Ophtalice

Le strabisme est un trouble visuel qui résulte d’un mauvais d’alignement et d’un défaut de coordination des yeux. Ainsi, les yeux s’orientent dans des directions différentes, de sorte que les axes de vision ne sont pas alignés. Concrètement, alors qu’un œil regarde normalement devant lui, l’autre dévie en dedans, on parle de strabisme convergent ou ésotropie ; ou en dehors, on parle alors de strabisme divergent ou exotropie. L’ésotropie est fréquente chez les petits enfants, tandis que l’exotropie, moins courante, concerne les enfants plus âgés (à partir de 6 ans) ou les adultes, souvent en association avec une forte myopie. Ainsi, le strabisme peut aussi bien toucher une personne dès la naissance (strabisme précoce ou ésotropie infantile) ou faire son apparition plus tard dans la vie. Lorsque le strabisme apparaît vers 2 ou 3 ans, c’est généralement parce que l’œil cherche à s’adapter à un autre trouble visuel : l’hypermétropie. ... Voir plusVoir moins

Le strabisme est un trouble visuel qui résulte d’un mauvais d’alignement et d’un défaut de coordination des yeux. Ainsi, les yeux s’orientent dans des directions différentes, de sorte que les axes de vision ne sont pas alignés. Concrètement, alors qu’un œil regarde normalement devant lui, l’autre dévie en dedans, on parle de strabisme convergent ou ésotropie ; ou en dehors, on parle alors de strabisme divergent ou exotropie. L’ésotropie est fréquente chez les petits enfants, tandis que l’exotropie, moins courante, concerne les enfants plus âgés (à partir de 6 ans) ou les adultes, souvent en association avec une forte myopie. Ainsi, le strabisme peut aussi bien toucher une personne dès la naissance (strabisme précoce ou ésotropie infantile) ou faire son apparition plus tard dans la vie. Lorsque le strabisme apparaît vers 2 ou 3 ans, c’est généralement parce que l’œil cherche à s’adapter à un autre trouble visuel : l’hypermétropie.
6 mois avant
Ophtalice

... Voir plusVoir moins

6 mois avant
Ophtalice

Les symptômes de la DMLA
Lors d’une DMLA sèche, le patient perd progressivement la vision centrale au niveau d’un œil avec des détails apparaissant flous. La vue périphérique reste normale, ainsi que les couleurs. L’évolution se fait sur une dizaine d’années. Dans le cas d’une DMLA humide, la perte de vue est nettement plus rapide. Le centre du champ de vision finit par disparaître totalement pour laisser une large zone aveugle. Le premier symptôme d’une DMLA humide correspond généralement à l’apparition de lignes caractéristiques qui ondulent au niveau du centre du champ visuel.
Plus généralement, les symptômes de la DMLA sont les suivants :
une déformation des images, et notamment des lignes droites, qui paraissent courbes ou ondulées ;
une baisse progressive de l’acuité visuelle au niveau du centre du champ de vision, de près comme de loin ;
une difficulté à percevoir les détails ;
une gêne lors de la vision nocturne ;
l’apparition de petites taches sombres, nommées scotomes, au centre du champ visuel ;
une sensation d’éblouissement ;
et une baisse de sensibilité aux contrastes avec une impression d’insuffisance lumineuse, d’images jaunies ou ternes.
Face à ces différents symptômes, il est essentiel de consulter un ophtalmologiste afin de bénéficier d’une prise en charge précoce.
... Voir plusVoir moins

Les symptômes de la DMLA
Lors d’une DMLA sèche, le patient perd progressivement la vision centrale au niveau d’un œil avec des détails apparaissant flous. La vue périphérique reste normale, ainsi que les couleurs. L’évolution se fait sur une dizaine d’années. Dans le cas d’une DMLA humide, la perte de vue est nettement plus rapide. Le centre du champ de vision finit par disparaître totalement pour laisser une large zone aveugle. Le premier symptôme d’une DMLA humide correspond généralement à l’apparition de lignes caractéristiques qui ondulent au niveau du centre du champ visuel.
Plus généralement, les symptômes de la DMLA sont les suivants :
une déformation des images, et notamment des lignes droites, qui paraissent courbes ou ondulées ;
une baisse progressive de l’acuité visuelle au niveau du centre du champ de vision, de près comme de loin ;
une difficulté à percevoir les détails ;
une gêne lors de la vision nocturne ;
l’apparition de petites taches sombres, nommées scotomes, au centre du champ visuel ;
une sensation d’éblouissement ;
et une baisse de sensibilité aux contrastes avec une impression d’insuffisance lumineuse, d’images jaunies ou ternes.
Face à ces différents symptômes, il est essentiel de consulter un ophtalmologiste afin de bénéficier d’une prise en charge précoce.
6 mois avant
Ophtalice

QU’EST-CE QU’UN FOND D’ŒIL ?
L'examen du fond d'œil permet d’observer les structures de l’œil situées en arrière du cristallin, et particulièrement la rétine. C'est un examen indolore, réalisé par un ophtalmologiste avec des instruments d’optique (lentilles, microscope, etc.)

Le fond d’œil peut être prescrit pour détecter une éventuelle atteinte de la rétine, liée par exemple à :

une myopie,
un diabète (on parle alors de "rétinopathie diabétique"),
une hypertension artérielle,
une dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA)...
Cet examen permet aussi de suivre l’évolution de ces maladies, et d’évaluer l’efficacité des traitements entrepris.
... Voir plusVoir moins

QU’EST-CE QU’UN FOND D’ŒIL ?
Lexamen du fond dœil permet d’observer les structures de l’œil situées en arrière du cristallin, et particulièrement la rétine. Cest un examen indolore, réalisé par un ophtalmologiste avec des instruments d’optique (lentilles, microscope, etc.)

Le fond d’œil peut être prescrit pour détecter une éventuelle atteinte de la rétine, liée par exemple à :

une myopie,
un diabète (on parle alors de rétinopathie diabétique),
une hypertension artérielle,
une dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA)...
Cet examen permet aussi de suivre l’évolution de ces maladies, et d’évaluer l’efficacité des traitements entrepris.
6 mois avant
Ophtalice

Qu’est-ce que le chalazion?
Le chalazion est un kyste bénin qui se développe au niveau
de la paupière. Il est causé par l’inflammation d’une ou
plusieurs glandes sébacées. Ces glandes dites Meibomius
produisent du sébum, substance huileuse qui entre dans la
composition des larmes. Ces dernières sont indispensables
à une bonne vue, car elles nourrissent l’œil, le nettoient, le
protègent et l’hydratent. Le sébum permet de retarder leur
évaporation.
Lorsque le sébum est trop épais, il ne s’écoule plus de la
glande qui se bouche et s’enkyste, formant ainsi le chalazion.
Celui-ci peut apparaître sous la paupière (chalazion interne) ou
à l’extérieur (chalazion externe).
... Voir plusVoir moins

Qu’est-ce que le chalazion?
Le chalazion est un kyste bénin qui se développe au niveau 
de la paupière. Il est causé par l’inflammation d’une ou 
plusieurs glandes sébacées. Ces glandes dites Meibomius 
produisent du sébum, substance huileuse qui entre dans la 
composition des larmes. Ces dernières sont indispensables 
à une bonne vue, car elles nourrissent l’œil, le nettoient, le 
protègent et l’hydratent. Le sébum permet de retarder leur 
évaporation. 
Lorsque le sébum est trop épais, il ne s’écoule plus de la 
glande qui se bouche et s’enkyste, formant ainsi le chalazion. 
Celui-ci peut apparaître sous la paupière (chalazion interne) ou 
à l’extérieur (chalazion externe).
6 mois avant
Ophtalice

Les rendez-vous réguliers chez l'ophtalmologiste sont indispensable pour rester en bonne santé.
Votre centre ophtalmologique de VILLIERS LE BEL vous accueille 7j/7 de 9h à 19h au 93 avenue Pierre Semard avec ou sans rendez-vous ,via Doctolib ou au 01.39.93.61.92
... Voir plusVoir moins

Les rendez-vous réguliers chez lophtalmologiste sont indispensable pour rester en bonne santé.
Votre centre ophtalmologique de VILLIERS LE BEL vous accueille 7j/7 de 9h à 19h au 93 avenue Pierre Semard avec ou sans rendez-vous ,via Doctolib ou au 01.39.93.61.92
6 mois avant
Ophtalice

Cataracte : les personnes à risque
La cataracte peut toucher tout le monde car son principal facteur risque est le vieillissement de l’œil. Cependant, ce risque est plus grand chez les personnes :
atteintes de diabète depuis plusieurs années ;
ayant des antécédents familiaux de cataracte ;
qui ont déjà subi un traumatisme ou un traitement chirurgical à l’œil ;
qui vivent en haute altitude ou près de l’équateur, plus exposées aux rayons ultraviolets du soleil ;
qui ont reçu des traitements de radiothérapie, un traitement couramment utilisé contre le cancer.
... Voir plusVoir moins

Cataracte : les personnes à risque
La cataracte peut toucher tout le monde car son principal facteur risque est le vieillissement de l’œil. Cependant, ce risque est plus grand chez les personnes :
atteintes de diabète depuis plusieurs années ;
ayant des antécédents familiaux de cataracte ;
qui ont déjà subi un traumatisme ou un traitement chirurgical à l’œil ;
qui vivent en haute altitude ou près de l’équateur, plus exposées aux rayons ultraviolets du soleil ;
qui ont reçu des traitements de radiothérapie, un traitement couramment utilisé contre le cancer.
6 mois avant
Ophtalice

Les symptômes possibles de la myopie sont le plus souvent :

une vision double, floue, imprécise de loin ;
un plissement fréquent des yeux pour voir de loin ;
des maux de tête (surtout à la fin de la journée) ;
une tendance à trop se rapprocher de la télévision et des livres.
Dans tous les cas, il est conseillé de consulter un ophtalmologiste.
... Voir plusVoir moins

Les symptômes possibles de la myopie sont le plus souvent :

une vision double, floue, imprécise de loin ;
un plissement fréquent des yeux pour voir de loin ;
des maux de tête (surtout à la fin de la journée) ;
une tendance à trop se rapprocher de la télévision et des livres.
Dans tous les cas, il est conseillé de consulter un ophtalmologiste.
7 mois avant
Ophtalice

C'est quoi être astigmate ?
L'astigmatisme est un trouble du système optique, située au niveau de la cornée et/ou du cristallin, qui provoque un manque de fixité de l'image. L'astigmatisme est dû à une anomalie de courbure de la cornée ou du cristallin, qui n'a pas la forme sphérique normale. Ainsi, une image ponctuelle sera projetée en différents points de la rétine, ce qui génère une image floue. Légèrement ovale, celle-ci présente un défaut de courbure selon un axe vertical, horizontal ou oblique. L'astigmate aura alors des difficultés pour distinguer les contrastes entres les lignes horizontales, verticales ou obliques. En outre, sa vision est floue de près comme de loin. L'astigmatisme est souvent associé à une myopie ou une hypermétropie
... Voir plusVoir moins

Cest quoi être astigmate ?
Lastigmatisme est un trouble du système optique, située au niveau de la cornée et/ou du cristallin, qui provoque  un manque de fixité de limage. Lastigmatisme est dû à une anomalie de courbure de la cornée ou du cristallin, qui na pas la forme sphérique normale. Ainsi, une image ponctuelle sera projetée en différents points de la rétine, ce qui génère une image floue. Légèrement ovale, celle-ci présente un défaut de courbure selon un axe vertical, horizontal ou oblique. Lastigmate aura alors des difficultés pour distinguer les contrastes entres les lignes horizontales, verticales ou obliques. En outre, sa vision est floue de près comme de loin. Lastigmatisme est souvent associé à une myopie ou une hypermétropie
7 mois avant
Ophtalice

L’IMPORTANCE DU SUIVI DES YEUX QUAND ON EST DIABÉTIQUE
Les complications oculaires observées en cas de diabète
La rétinopoathie diabétique
La rétine est une fine membrane essentielle à la vue, qui recouvre la partie arrière de l’œil. Comme dans un appareil photographique, la rétine est sensible à la lumière et renvoie, grâce au nerf optique, des images jusqu’au cerveau.
La rétinopathie diabétique est la complication du diabète la plus fréquente au niveau des yeux. Au début, et dans la majorité des cas, cette affection s’installe progressivement, sans gêne ressentie (absence de symptôme) ; la vue n’est généralement pas modifiée.
Elle peut entrainer à terme une baisse de la vision (malvoyance), une impression de voile devant les yeux et parfois des douleurs. Dans les cas les plus graves, elle conduit à une perte progressive de la vision.
Le fond d’œil indispensable pour dépister la rétinopathie diabétique
Seul un dépistage régulier permet de poser un diagnostic précoce et de mettre en route un traitement préventif efficace de complications visuelles irréversibles. C’est l’examen de la rétine ou fond d’œil. Il permet aussi de suivre l’évolution des complications présentes. C’est un examen indolore qui permet de voir la rétine et notamment sa partie centrale, appelée macula, essentielle à la vision fine des objets, et les nombreux vaisseaux qui la parcourent.
... Voir plusVoir moins

L’IMPORTANCE DU SUIVI DES YEUX QUAND ON EST DIABÉTIQUE
Les complications oculaires observées en cas de diabète
La rétinopoathie diabétique
La rétine est une fine membrane essentielle à la vue, qui recouvre la partie arrière de l’œil. Comme dans un appareil photographique, la rétine est sensible à la lumière et renvoie, grâce au nerf optique, des images jusqu’au cerveau.
La rétinopathie diabétique est la complication du diabète la plus fréquente au niveau des yeux. Au début, et dans la majorité des cas, cette affection s’installe progressivement, sans gêne ressentie (absence de symptôme) ; la vue n’est généralement pas modifiée.
Elle peut entrainer à terme une baisse de la vision (malvoyance), une impression de voile devant les yeux et parfois des douleurs. Dans les cas les plus graves, elle conduit à une perte progressive de la vision.
Le fond d’œil indispensable pour dépister la rétinopathie diabétique
Seul un dépistage régulier permet de poser un diagnostic précoce et de mettre en route un traitement préventif efficace de complications visuelles irréversibles. C’est l’examen de la rétine ou fond d’œil. Il permet aussi de suivre l’évolution des complications présentes. C’est un examen indolore qui permet de voir la rétine et notamment sa partie centrale, appelée macula, essentielle à la vision fine des objets, et les nombreux vaisseaux qui la parcourent.

Commentez sur Facebook

Dont quel sens et quel but

Suivie tous les 3 mois gouttes tous les soirs car tension diabète début cataracte

Encore une fois de plus

8 mois avant
Ophtalice

Les troubles visuels à corriger avant l’âge de 6 ans
Avant 6 ans, l’intervention d’un ophtalmologiste est efficace sur le strabisme, la myopie, l’hypermétropie, la cataracte et l’astigmatisme. Le port de lunettes permet de corriger ces troubles visuels rapidement et d’éviter qu’ils n’empirent. Dans certains cas, cela peut même résoudre le problème et l’enfant retrouve une vue parfaite. Ce qui n’empêche pas une consultation annuelle pour vérifier que tout se passe bien.
La vision d’un enfant ne doit pas être négligée. Dès l’apparition des premiers signes qui laissent à penser que l’enfant souffre de troubles de la vue, les parents doivent l’emmener chez l’ophtalmologiste.
... Voir plusVoir moins

Les troubles visuels à corriger avant l’âge de 6 ans
Avant 6 ans, l’intervention d’un ophtalmologiste est efficace sur le strabisme, la myopie, l’hypermétropie, la cataracte et l’astigmatisme. Le port de lunettes permet de corriger ces troubles visuels rapidement et d’éviter qu’ils n’empirent. Dans certains cas, cela peut même résoudre le problème et l’enfant retrouve une vue parfaite. Ce qui n’empêche pas une consultation annuelle pour vérifier que tout se passe bien.
La vision d’un enfant ne doit pas être négligée. Dès l’apparition des premiers signes qui laissent à penser que l’enfant souffre de troubles de la vue, les parents doivent l’emmener chez l’ophtalmologiste.
8 mois avant
Ophtalice

Les différents types de cataracte
On distingue plusieurs formes de cataractes, dont voici les principales.
La cataracte sénile
La majorité des cataractes surviennent chez les personnes âgées. Le processus normal de vieillissement peut entraîner le durcissement et l’opacification du cristallin. La cataracte liée à l’âge touche souvent un œil plus que l’autre.
La cataracte secondaire
Certaines maladies (surtout le diabète, s’il est mal contrôlé), la prise de certains médicaments (par exemple, la cortisone prise par voie orale) ou l’exposition à de fortes doses de radiation peuvent être la cause de cataracte. En outre, le fait d’avoir subi une chirurgie à l’œil ou d’avoir certains problèmes oculaires (comme une forte myopie, un glaucome ou un décollement de la rétine) rend plus à risque de cataracte.
La cataracte traumatique
Elle se produit à la suite d’une blessure à l'œil qui endommage le cristallin : un coup, une coupure, l’exposition à une chaleur intense, une brûlure chimique, etc.
La cataracte chez l’enfant
La cataracte peut se manifester dès la naissance, mais cela est rare. Elle peut accompagner une maladie congénitale (par exemple, la trisomie 21) ou résulter d'une maladie infectieuse de la mère transmise au fœtus durant la grossesse, comme la rubéole, la toxoplasmose, l’herpès génital ou la syphilis.--
... Voir plusVoir moins

Les différents types de cataracte
On distingue plusieurs formes de cataractes, dont voici les principales.
La cataracte sénile
La majorité des cataractes surviennent chez les personnes âgées. Le processus normal de vieillissement peut entraîner le durcissement et l’opacification du cristallin. La cataracte liée à l’âge touche souvent un œil plus que l’autre.
La cataracte secondaire
Certaines maladies (surtout le diabète, s’il est mal contrôlé), la prise de certains médicaments (par exemple, la cortisone prise par voie orale) ou l’exposition à de fortes doses de radiation peuvent être la cause de cataracte. En outre, le fait d’avoir subi une chirurgie à l’œil ou d’avoir certains problèmes oculaires (comme une forte myopie, un glaucome ou un décollement de la rétine) rend plus à risque de cataracte.
La cataracte traumatique
Elle se produit à la suite d’une blessure à lœil qui endommage le cristallin : un coup, une coupure, l’exposition à une chaleur intense, une brûlure chimique, etc.
La cataracte chez l’enfant
La cataracte peut se manifester dès la naissance, mais cela est rare. Elle peut accompagner une maladie congénitale (par exemple, la trisomie 21) ou résulter dune maladie infectieuse de la mère transmise au fœtus durant la grossesse, comme la rubéole, la toxoplasmose, l’herpès génital ou la syphilis.--
8 mois avant
Ophtalice

Chalazion,
Dans un premier temps, le chalazion n'est souvent pas « installé », c'est-à-dire qu'il n'existe pas de kyste. L'ophtalmologiste pourra alors prescrire une pommade anti-inflammatoire.
Si le kyste est formé, il est possible que la pommade ne suffise pas. L'ophtalmologiste proposera alors un geste chirurgical tout simple consistant à inciser la paupière pour extraire la glande enflammée.
... Voir plusVoir moins

Chalazion,
Dans un premier temps, le chalazion nest souvent pas « installé », cest-à-dire quil nexiste pas de kyste. Lophtalmologiste pourra alors prescrire une pommade anti-inflammatoire.
Si le kyste est formé, il est possible que la pommade ne suffise pas. Lophtalmologiste proposera alors un geste chirurgical tout simple consistant à inciser la paupière pour extraire la glande enflammée.